• Bilan de lecture

  • Je vous propose un petit récapitulatif des différents livres et textes dont j'ai achevé la lecture au cours du mois d'Avril, ainsi qu'une critique subjective les concernant. Je tâcherai de classer ces essais, livres et bandes dessinées de manière thématique plutôt que chronologique.

     

    Catégorie : Horreur lovecraftienne :

     

    Bilan de lecture Avril 2018

     

    Je suis d'ailleurs d'Howard Phillips Lovecraft chez Folio SF

    Pour ceux qui ne la connaitrait pas, ou peu, on pourrait résumer l'œuvre de Lovecraft ainsi : dans un récit à mi-chemin entre le fantastique et la science-fiction, un individu au caractère romantique va entrer en contact avec des sphères de réalité dans lesquelles l'être humain n'a aucune part, et qui sont souvent le repère d'abominations cosmiques. Le protagoniste est souvent amené à perdre la raison du fait de ses rencontres avec l'horreur macrocosmique. Le total des récits de Lovecraft et de ses exégètes s'inscrit dans différents cycles dont le plus connu est le mythe de Cthulhu.

     

    Je pourrais parler du maitre de Providence pendant des heures, et peut-être serai-je amené à le faire sur ce blog, mais pour l'heure, concentrons-nous sur cette nouvelle. Je suis d'ailleurs ou dans son titre original The Outsider est un récit les plus romantiques de H.P. Lovecraft. L'action prend place dans un château gigantesque et obscur, dans lequel évolue un protagoniste aux souvenirs d'enfance embrumés et malheureux, vivant dans une complète solitude. La description des émotions ainsi que des décors gothiques pousse à la création d'une atmosphère de profonde angoisse, mais également d'empathie pour le protagoniste errant. Je suis d'ailleurs est toutefois une nouvelle à chute, dont je me porte garant de la surprise qu'elle suscite.

     

    Bilan de lecture Avril 2018

     

    Chuchotements dans la nuit d'Howard Phillips Lovecraft chez Points

     

    Les traductions de François Bon sont à mon sens, les meilleures des éditions françaises. C'est avec une grande maîtrise que le style et les termes propres à l'auteur sont retranscrits, tels que les répétitions volontaires et l'utilisation chronique du point-virgule. Chuchotements dans la nuit, ou The Whisperer in Darkness dans la langue de Shakespeare est un récit s'inscrivant pleinement dans le mythe de Cthulhu, ainsi qu'un des meilleurs textes pour découvrir ce dernier. Les connaisseurs pourront y retrouver les noms familiers de Nyarlathotep, Shub-Niggurath et du Necronomicon. La nouvelle est marquée par deux évènements biographiques avérés, le voyage de Lovecraft dans le Vermont et la découverte en 1930 de la planète Pluton.

    Il n'en fallait pas moins pour écrire un récit dans lequel un fin connaisseur du folklore de Nouvelle-Angleterre est amené à enquêter sur d'étranges phénomènes survenant dans le Vermont sauvage, puis à correspondre avec un non-moins étrange interlocuteur, témoin des singulières apparitions des champignons vivants de Yuggoth (Pluton)...

    Les éléments scientifiques présents dans le récit et le caractère épistolaire d'une grande partie de ce dernier accentue le réalisme potentiel des évènements et le caractère surnaturel des formes de vies extraterrestres auxquelles les protagonistes sont amenés à faire face. On appréciera également les préfaces et postfaces richement documentées.

     

    Deux essais de Clark Ashton Smith :

    Clark Ashton Smith est un écrivain et poète qui fût un grand ami de Lovecraft et un éminent contributeur au mythe de Cthulhu. Je le concède, il est actuellement mon auteur favori et il fera lui aussi certainement l'objet d'articles futurs. Je ne parlerai pas ici des traductions faites par Mnémos, bien que sois en train de les dévorer, ni des ses nombreux poèmes disponibles sur Wikisource, mais bien de ses essais, enfin seulement deux d'entre eux. Le premier, Atmosphere in Weird Fiction ,traite de la création d'une ambiance angoissante dans la littérature fantastique et d'horreur en s'appuyant sur l'analyse de maîtres du genre, tels que Edgar Allan Poe ou Ambrose Bierce.

     Le second, Where Fantasy Meets Science-Fiction , critique la tendance du public à qualifier d'impossible des éléments de science-fiction, plus particulièrement quand ceux-ci se mêlent au merveilleux. L'essai traite ainsi le caractère inépuisable du surnaturel, et critique subtilement l'obsession dont les lecteurs peuvent faire preuve pour tenter de justifier l'injustifiable. Que les anglophobes me pardonnent, mais les essais de Clark Ashton Smith n'ont à ce jour jamais étés traduits.

    Et tant qu'à parler des auteurs du cercle lovecraftien, je recommande également cette version de la Couleur tombée du ciel (The Color Out of Space), car je sais que tout le monde n'a pas forcément de autant de temps, d'argent et de motivation que moi à consacrer à la lecture et que le livre audio y constitue une excellente alternative.

     

     

     

     

     Catégorie : Vikings :

     

     

    Bilan de lecture Avril 2018

     

    La saga des vikings de Joël Supéry chez Autrement

     

    La saga des vikings se veut porteur d'une vision des invasions encore jamais narrée. Dans ce livre richement documentée de faits historiques et anthropologiques, Joël Supéry offre une vision nouvelle de l'histoire des hommes du nord, et critique ouvertement le travail universitaire classique, tant dans son fonctionnement que dans les informations qu'elle délivre Je recommande ce livre aux passionnés de la civilisation viking, mais le déconseille vivement à ceux qui voudraient la découvrir. Pour cela, les ouvrages de référence sont bien plus indiqués, et ne sont absolument pas antithétiques avec les travaux de Supéry.

     

    Bilan de lecture Avril 2018

     

    Les grandes batailles navales - Stamford Bridge  de Jean-Yves Delitte, Roger Seiter et Christian Gine chez Glénat

     

    Mon volume préféré de la collection des grandes batailles navales jusqu'ici, le contexte y est certainement pour quelque chose. Survenue dans le contexte des guerres de succession d'Angleterre, la bataille de Stamford Bridge oppose l'armée d'Harald III de Norvège dit le Sévère au roi anglo-saxon Harold Godwinson, elle constitue un des évènements les plus importants de l'histoire viking. Les éléments historiques avérés se mélangent de manière cohérente avec les personnages fictifs du récit, et l'ouvrage contient un intéressant dossier historique, disposant d'une riche iconographie.

     

    J'ai également pu lire en ligne le Sonatorrek d'Egill Skallagrimsson, unanimement considéré comme un trésor de poésie scaldique. Sonattorek signifie "la perte des fils", il est question tout au long du poème de la mort prématurée et tragique des deux fils d'Egill. Le texte contient de nombreux kennings, figure de style typique de la poésie scaldique, consistant à la transformation d'un mot au profit d'une périphrase métaphorique, référençant souvent des éléments issus de la mythologie et du folklore nordique.

     

    Catégorie : Récits kafkaïens

     

    Bilan de lecture Avril 2018

     Le Procès de Franz Kafka, chez Folio classique

     

    Kafka à beau être un de mes auteurs favoris, je mentirai en disant que je comprends ses textes, et j'ai une relecture du Procès s'imposera certainement si je veux être en mesure de l'apprécier pleinement.

    Le Procès raconte l'histoire de Joseph K., accusé d'un crime dont il ignore la nature et qui va le plonger dans un processus judiciaire complexe, malgré la vacuité de sa condamnation et l'absurdité du système juridique auquel le protagoniste est confronté. On retrouvera dans le roman l'ambiance oppressante propre à Kafka, mêlée au caractère aberrant des situations et des personnages. Toutefois, Le Procès ayant été publié à titre posthume, l'ouvrage contient également des chapitres inachevés en marge de la trame principale du roman.  

     

    J'ai également pu lire en ligne la courte nouvelle qu'est Poséidon, et j'invite ceux qui voudraient s'initier aux œuvres du maître de l'absurde à en faire de même, ce texte étant sans doute bien plus abordable que Le Procès ou La Métamorphose du fait de sa brièveté.

     

    J'ai également pu faire l'acquisition au cours du mois de nombreux livres, essentiellement fantastiques à vrai dire, dont je me ferai une joie de vous parler, sitôt leur lecture achevée. En espérant que ce format d'article vous plaise, n'hésitez pas à partager votre propre bilan de lecture, cela m'intéresserait au plus haut point!

    En vous souhaitant une bonne continuation.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique