• Caravane

     

    C’était un de ces soirs d’étés, où la lune

    Apparaît en croissant à nos bêtes yeux nus

    S’élevant vers le cap d’horizons inconnus

    Sa pâle majesté sublimant les dunes


    Nous avions bivouaqué en abri de fortune

    Les chameaux dormaient encore, nos coups les exténuent

    Je frappais un bendir, et d’un air ingénu

    J’entamais un chant sans volonté aucune

     

    Le cheikh, de mon péan instruit, vint tel un djinn

    Puis d’un geste vif, gratta sa mandoline

    Et ses filles dansèrent au son de mon art

     

    Imazighen, c’est bien ainsi qu’on nous nommes

    Ma foi, il n’y a pas plus libres hommes

    Que ceux qui ont souri aux fiancées d’Anzar


    3 commentaires
  • Homo homini lupus est

     

    Malheur sur la terre, hurlements dans la nuit

    Un loup sombre et furieux a souffert d'un piège

    Et son sang bruni éclabousse la neige

    Comme un habit de vierge tout de vin enduit

     

    Alors que mutilée, la bête pût s'enfuir

    Des ombres livides hululèrent en cœur

    Et lorsque sa patte rongée vint à faiblir

    La meute l'acheva en un festin vainqueur

     

    N'ayez pour ce fauve aucun pleurs ni remords

    Étant habitué au cruel exercice

    Le molosse ne connût que le sang et le vice

     Tue tôt, marche ou crève, c'est ainsi dans le Nord


    3 commentaires
  • Le château boréen

     

    Par-delà l'empyrée et bien plus loin encor

    Est un château de cuivre et d'électrum

    Creusé à même les nuages qu'il décore

    Mais ne semble pas construit d'une main d'homme

     

    Folie flottante faite du plus fin saphir

    De milles gemmes et couleurs son toit bariole

    Et ses tours ornées que sublime le zéphyr

    Font passer les étoiles pour babioles

     

    Si contemplant l'azur, tu vois briller son toit

    Que l'ombre des zeppelins ne saurait cacher

    Fais-en un fier secret, et garde-le pour toi

    Au grand risque de voir sa poésie gâchée


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique